Mt 8, 5-17 “Dis seulement une parole, et je serai guéri(e)”

Mes ami(e)s, aujourd’hui on ne parle pas cuisine, ni même recette, je vais vous parler d’une chose qui me tient à cœur mais qui peut surprendre certain(e)s d’entre vous, je dis certain(e)s car ceux qui me connaissent “bien” ne seront pas étonné(e)s.

L’année 2017 était, pour moi, une année “spéciale”, on m’a diagnostiqué un cancer. Evidemment, quand on entend ce mot, on pense tout de suite à “grave” et “mort”, on est inquiet, on a peur, on pleure…Si j’ai été dans ces états là au début, à l’annonce du diagnostic, j’ai vite retrouvé mon calme (ou mon courage si vous voulez).

Je me suis beaucoup renseignée sur les sites internet parlant de cancer, de traitements alternatifs, etc…J’hésitais entre suivre le traitement conventionnel (chimio, radio) et les traitements sans produits chimiques, qui sont d’ailleurs de plus en plus courants, je me suis rendue compte alors, que de plus en plus de gens refusaient le protocole habituel et se tournaient vers ces traitements là.

Malgré tout, j’ai quand même opté pour le traitement classique chimio-radio avec tous les risques que ça pouvait comporter (effets secondaires, brûlure, etc…). Je les craignais tellement, je l’avoue, que je suis allée voir une personne pratiquant la médecine chinoise, acupuncture, coupeur de feu etc…dont je n’ai finalement pas eu besoin. Dans tout ça, comme je le fais toujours quand j’ai un gros problème “que je ne maîtrise pas”, et plus particulièrement pour ce problème là, j’ai décidé de me tourner vers Dieu. Eh oui, mon assurance en toute chose : la prière.

Ne soyez pas surpris !!! Pour une malgache ce n’est pas exceptionnelle mais jusqu’à maintenant j’ai toujours été assez discrète sur le sujet parce que, si à Madagascar il est tout à fait naturel de montrer sa foi, j’ai pu remarquer qu’en France c’est le contraire, on n’en parle pas ouvertement.

Il y a eu des moments où j’ai un peu délaissé la pratique mais, j’ai bien compris que sans la prière, ma vie n’est pas comme elle devrait l’être. Dieu est pour moi la source de toute chose, j’ai besoin de lui dans ma vie, Jésus Christ est mon sauveur. Je me suis rendue compte, et assez vite qu’il m’est impossible de vivre sans Dieu. Je rends gloire à son Nom pour m’avoir rappelé cette vérité.

Donc malgré ma peur des traitements, et de tout ce qu’on disait sur leurs effets (à court ou à long terme), j’avais une assurance, Dieu est avec moi. A chaque fois que j’allais recevoir un traitement, je demandais à Jésus de le recevoir avec moi. Vous me croyez ou non, mais c’est ce que je ressentais vraiment, je ressentais que je ne recevais pas directement le produit. Je ne dis pas que je n’ai pas eu des effets secondaires, que j’ai toujours eu la “patate”, non ! J’ai eu des moments difficiles, mais assez peu, et j’étais dans une tranquillité et sérénité totale, comme jamais dans ma vie.

Au delà du fait que j’étais entourée (famille, ami(e)s, connaissances, équipe médicale gentille, etc…), je ressentais la présence et l’amour de Dieu sur moi et autour de moi, comme dit la Bible : “Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse” … “car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort” 2 Corinthiens 12,

Pourquoi je vous dis tout cela ?

La Bible dit : «Tout est créé et fait pour rendre témoignage de moi, ce qui est temporel et ce qui est spirituel; ce qui est dans les cieux en haut et sur la terre; ce qui est dans la terre et ce qui est sur la terre, tant au-dessus qu’en dessous; tout rend témoignage de moi» (Moïse 6:63).
«Vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre» (Ac. 1, 8).
«Quand sera venu le Consolateur que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui provient du Père, il rendra témoignage de moi, et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement» (Jn. 15,26-27).

Durant cette période qui aurait pu être difficile, j’ai expérimenté plus que d’habitude la présence de Dieu, son accompagnement dans mon opération, mes traitements, mes visites médicales, mes examens. Partout et en tout, il était présent, et il l’est encore et le sera toujours tant que j’accepterai et que je solliciterai sa présence

On me disait souvent que je n’avais pas l’air de quelqu’un qui était malade, et moi je disais toujours : je ne suis pas malade, j’ai quelque chose mais je ne suis pas malade ! Et c’étais vrai, je ne me suis jamais sentie malade.

Le dernier jour de mon traitement, une de mes sœurs m’a demandé comment j’allais, sans vraiment réfléchir,  je lui ai dit “Je suis guérie”!!!

Je n’ai pas honte d’être croyante, de croire que Dieu m’a guéri car oui, je suis intimement convaincue que Dieu m’a guéri, encore une fois, car il est déjà intervenu plusieurs fois dans ma vie, dans différentes situations mais c’est sur ce cancer qu’il veut que je témoigne aujourd’hui. Oui, Dieu est grand, il est vivant et tout puissant, il sait tout, il peut tout, tout lui appartient. Dieu est un Dieu de miracle. Si vous l’acceptez dans votre vie il fera des miracles pour vous aussi.

Les miracles, les guérisons que Jésus faisait en son temps, il les fait toujours aujourd’hui, mais dans notre monde matérialiste et terre à terre, on n’y croit plus et c’est dommage.

« Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche (ou témoigne) ? » Romains 10:13

Un chrétien a le devoir de témoigner de la grâce ou faveur qu’il a reçu de Dieu par Jésus Christ, voilà pourquoi je vous en parle aujourd’hui, pour que la gloire lui revienne. A lui seul l’honneur, la gloire et la puissance éternellement.

Un jour j’ai dis dans ma prière : “Seigneur, désormais je ne cacherai plus ma foi, je témoignerai de tes faveurs sur ma vie, de tes grâces, de ma guérison…

Dieu a également mis dans ma vie des personnes qui croient en lui, ces personnes ont prié pour moi, je les remercie.
Je remercie également ceux et celles qui ont pensé à moi (même s’ils ne sont pas croyants). Que Dieu vous bénisse et qu’il fasse un miracle dans votre vie car, je ne cesserai jamais de le dire, notre Dieu est un Dieu de miracle, Gloire lui soit rendue.

Père, je te remercie de m’avoir permis de rendre ce témoignage pour ta plus grande gloire. Faites que des personnes qui ont vécu le même problème soient touchées par ton pouvoir de guérison pour qu’elles puissent, à leur tour, témoigner de ta grâce. Amen

Share

4 comments on “Mt 8, 5-17 “Dis seulement une parole, et je serai guéri(e)”

  1. Je viens chercher des recettes et voilà que je tombe là…
    C’est touchant et tellement juste.
    La seule vérité est que Dieu existe.
    C’est courageux de votre part…
    Merci pour ce témoignage.

    • Je vous en prie !
      Merci pour votre commentaire.

  2. Bonsoir!! Tena faly mamaky ny témoignagenao.

    Gloire à Dieu et merci du partage. Je suis tombée par hasard sur ce site web et je suis positivement surprise et surtout très fière de ce que le Vita Malagasy puisse aussi bien être présenté. Bravo et bon vent à tes projets. Je vais prendre le temps de visiter en profondeur le site.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *