Que faire avec la banane

La banane ou Fontsy (fountsy) comme on l’appelle à Antalaha, mais aussi katakata, kida ou akondro (akoundro) dans d’autres régions, fait partie des fruits qu’on trouve dans tout Madagascar, et en toute saison, sa culture est cependant plus concentrée sur la côte-Est. Elle est tout autant appréciée par les petits que par les grands, existe en plusieurs variétés,  et peut être mangée mûre, verte, crue ou cuite, salée ou sucrée.

Celles qui sont les plus connues :

– « Fontsy Bitavia » (La banane Batavia) que je ne vous présente plus.
Mûre, elle se mange crue;  en dessert,  nature, beignet, gâteaux, salade de fruits, séchée (pitiky chez nous), pâte de bananes, etc…Verte, elle se mange cuite; à l’eau, nature, salée, sucrée, au coco, à la viande, poisson, en friture, bref à toutes les sauces.

 bananes séchées

Bananes séchées ou Pitiky :

C’est une spécialité du nord de Madagascar. Les bananes (batavia) mûres sont séchées au soleil pendant plusieurs jours. Elles se conservent dans des feuilles de bananier séchées également ou dans du film alimentaire (ce qui se fait le plus maintenant).

Mais si le soleil ne veut pas se pointer et que vous avez envie de manger de la banane séchée ?
Eh bien, il y a le four tout simplement, c’est ce que j’ai fait en tout cas, il y a peut-être une différence pour la couleur (encore que…), mais au niveaux du goût c’est exactement pareil.

Comment faire ?

Épluchez vos bananes (il vaut mieux en faire beaucoup pour ne pas gaspiller de l’électricité), étalez-les sur la grille de votre four, laissez sécher à 60°C,  environ 8h00 par jour  pendant environ 4 jours. Oui je sais c’est long !!!

Imaginez que votre soleil c’est le four. Imaginez que votre soleil (le four) se lève le matin vers 9h00 et se couche vers 17h00. Allumez donc votre four le matin vers 9h00 et éteignez-le vers 17h00 tout simplement. Sortez les bananes du four et laissez à l’air libre jusqu’au lendemain, et recommencez l’opération.

– « Fontsy Ranjali » (range Ali) ou « Malama ravigny »  (La banane Fressinette ou figue sucrée) :
C’est je crois,  la plus petite des  bananes. Bien mûre, elle est très sucrée, se mange comme la banane batavia en dessert. On peut également la cuire,  le plus souvent simplement à l’eau, verte ou mûre. Pour ma part, je la fait cuire à peine mûre, elle est ainsi sucrée et reste ferme.

 banane

Ranjali (fressinettes) cuites à l’eau :

Ingrédients :

– bananes (autant qu’on veux),
– eau.

Préparation :

Mettez les bananes dans une casserole, ajoutez de l’eau arrivant + ou – à la moitié, couvrez et laissez cuire environ 10 mn ou même moins, c’est très rapide. Le mieux est de choisir des bananes à peine mûres car, comme sur la photo, elles risquent de trop ramolir à la cuisson même si de cette façon elles sont encore plus sucrées

– « Fontsy handatra » :  je ne suis pas sûre de son nom en français, je pense que c’est la banane figue-pomme, qui est un peu plus grande que la banane fressinette. Elle se mange crue et bien mûre, sinon elle laisse un goût assez désagréable (âpre) dans la bouche d’où l’appellation « handatra » . Apparemment on peut aussi la cuire mais je dois dire que je ne connais pas, je n’ai jamais essayé.

– « Fontsy baribaboaka »:  c’est peut-être la banane « carrée », elle est moyenne de taille mais dodue, on peut la manger mûre et crue, ou cuite simplement à l’eau ou en friture. J’avoue que je l’aime seulement en friture.

– « Fontsy mena »:  (banane rouge), que je ne connais pas très bien, donc je ne peux pas vous dire si elle est bonne ou pas, ni comment la consommer.

– Et enfin « Fontsy lahy » ou  banane mâle : (la banane plantain) ma préférée.
Comme la Bitavia, elle est maintenant assez connue, et on sait qu’elle ne se mange que cuite (verte ou mûre), à toutes les sauces, au coco, nature, seule, accompagnée, mélangée, friture, salée, sucrée, beignets, grillée, etc…
Elle existe en plusieurs variétés et plusieurs tailles.

 
friture de banane plantain

Friture de banane plantain :

Pour 2 personnes :

Ingrédients :

– 2 bananes plantains mûres,
– 1/2 verre d’huile environ,
– sucre en poudre (facultatif)

Préparation :

Épluchez les bananes et coupez-les en deux, et encore en deux, cette fois-ci dans le sens de la longeur. Vous pouvez également les couper en rondelle. Chauffez votre huile dans une poêle (il n’y a pas besoin de beaucoup), mettez-y les bananes, retournez pour dorer chaque face. Retirez sur du papier absorbant et saupoudrez de sucre si vos bananes sont moyennement mures sinon laissez telles quelles.

En général, « nous » mangeons les bananes cuites en « en-cas », petit déjeuner ou goûter (cela dépends de la façon dont elle est cuite), même si aujourd’hui, de plus en plus de famille, pour une raison économique, mange de la banane au déjeuner ou au dîner.

Enfin, je vous propose de redécouvrir mes recettes à base de banane :

 

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *